Monaco Net le Portail de Monaco et Monte Carlo
Monaco Net le Portail de Monaco et Monte Carlo

3 questions à Cristiano Raimondi, coordinateur scientifique de l’exposition « Tom Wesselmann, La Promesse du Bonheur » à la Villa Paloma

Cristiano Riamondi, coordinateur scientifique de l’exposition « Tom Wesselmann, La Promesse du Bonheur » à la Villa Paloma ©DR

Comment est née l’idée de ce projet ?

Cette monographie de Tom Wesselmann (1931-2004) – l’un des principaux représentants du Pop Art américain – est une nouvelle occasion pour le NMNM de présenter le travail d’un artiste incontournable du XXème siècle.  L’idée n’était pas de proposer une simple rétrospective de son travail, nous avons donc demandé à Chris Sharp, commissaire de l’exposition, de s’intéresser à certains aspects très spécifiques de l’œuvre de Wesselmann.

Quels sont les thèmes qui seront abordées dans cette exposition ?

L’exposition tire son titre de la célèbre affirmation de Stendhal « La beauté n’est que la promesse du bonheur ». Elle s’intéresse au portrait que Wesselmann dresse de la femme – qui a souvent fait l’objet de polémiques du fait de sa prétendue chosification – et offre une analyse beaucoup plus nuancée du rapport entre l’artiste et le sujet féminin.

En effet, s’il est considéré comme l’un des protagonistes majeurs du Pop Art américain et l’un de ses plus grands novateurs sur le plan formel, l’apport de Wesselmann au mouvement est pourtant source de débats depuis des décennies. L’exposition tend à clarifier cette question, inscrivant la contribution de l’artiste dans le sujet tabou de la sexualité, de sa représentation et de son lien indissociable avec la promesse sans limite induite par l’opulence culturelle, matérielle et économique de la société américaine d’après-guerre.

Quelles œuvres le public pourra-t-il voir à la Villa Paloma?

L’exposition réunit peintures, dessins, et sculptures réalisés entre 1963 et 1993. Le public pourra découvrir 25 œuvres, dont certaines issues des célèbres séries de l’artiste : Great American Nudes, Bedroom Paintings, Seascapes ou encore Still Life. A noter que la dernière exposition monographique du travail de Tom Wesselmann dans une institution publique en Europe remonte à 2005 au MACRO à Rome. Raison de plus, s’il en fallait une, de venir découvrir ce nouveau projet à la Villa Paloma !