Monaco Net le Portail de Monaco et Monte Carlo
Monaco Net le Portail de Monaco et Monte Carlo

Monaco et la COP21

Qu’est-ce que la Cop21 ?

La COP21 fait référence à la 21èmeConférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Cette Convention a été adoptée au cours du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro, en mai 1992. Elle est entrée en vigueur en mars 1994 et a été ratifiée par 195 Etats, dont la Principauté. La Conférence des Parties a lieu chaque année.

Cette 21ème COP se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015, au Bourget. Plus de 40 000 participants sont attendus : délégués de chaque pays, membres de la société civile, secteur privé, secteur académique et journalistes.

Que peut-on en attendre ?

Les 195 Etats Parties à la CCNUCC ont rendez-vous à Paris pour adopter un accord universel, juridiquement contraignant, applicable à partir de 2020 et destiné à limiter la hausse des températures mondiales à 2°C par rapport aux niveaux préindustriels.

Le financement et le principe de la « responsabilité commune mais différenciée » sont les points en discussions. En effet, étant donné la diversité des rôles joués dans la dégradation de l’environnement mondial, la responsabilité commune des Etats est différenciée.

A la date du 6 novembre 2015, 157 pays ont annoncé leur objectif national pour réduire ou limiter les émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2025 ou 2030. Cela couvre près de 90% des émissions mondiales de GES. Ces engagements permettraient de ramener la hausse du thermomètre de 4°C à environ 2,7°C. Tout l’enjeu des négociations actuelles est de faire accepter au plus grand nombre que les pays développés ne sont plus les seuls à être responsables des changements climatiques et à avoir la capacité à lutter contre ce phénomène.

Monaco et la COP21 :

Dans le cadre de sa participation à la première période du Protocole de Kyoto, par rapport à 1990, Monaco a réduit ses émissions de 13,2 % en 2012 et a rempli son objectif de les réduire de 8% en moyenne sur la période 2008-2012.

La Principauté présente aujourd’hui un objectif de réduction d’émissions de gaz à effets de serre de 50% à l’horizon 2030 par rapport à 1990. Cet objectif fait suite à l’engagement de réduction de 30% en 2020 proposé par la Principauté pour la deuxième période du protocole de Kyoto et place Monaco sur la trajectoire d’une neutralité carbone à l’échéance 2050, conformément au souhait de S.A.S. le Prince Souverain.

Le Gouvernement compte remplir ses nouveaux engagements grâce à une action qui portera en priorité sur ses trois grands secteurs d’émission qui comptent chacun pour environ 30% des émissions de GES à Monaco :

  • Le transport routier ;
  • Le traitement des déchets ;
  • Les dépenses énergétiques dans les bâtiments.

Conduite par S.A.S le Prince Souverain une délégation monégasque composée de S.E. M. Michel Roger, Ministre d’Etat, Mme Marie-Pierre Gramaglia Conseiller de Gouvernement pour l’Equipement, l’Environnement et l’Urbanisme, de M. Gilles Tonelli, Conseiller de Gouvernement pour les Relations Extérieures et la Coopération, S.E. M. Bernard Fautrier, Ministre Plénipotentiaire, Vice-Président et Administrateur délégué de la Fondation Prince Albert II de Monaco, S.E. M. Claude Cottalorda, Ambassadeur de Monaco à Paris et de représentants de la Direction des Affaires Internationales et de la Direction de l’Environnement participera à l’intégralité des négociations qui devront aboutir à la finalisation de cet accord universel.